Une exoplanète dans la zone habitable d'une naine rouge

Astrobiology Center

L'exoplanète a été découverte par le télescope japonais Subaru dans le cadre d'un nouveau programme de recherche de planètes autour de petites étoiles faiblement lumineuses.

Une première exoplanète a été découverte par le Subaru Strategic Program à l'aide du spectrographe infrarouge IRD (InfraRed Doppler instrument) installé sur le télescope Subaru de l'Observatoire astronomique national du Japon, qui observe le ciel depuis l'île d'Hawaï. Elle a été dénichée en orbite autour d'une naine rouge, des étoiles plus petites, moins chaudes et moins lumineuses que le Soleil. Très nombreuses dans la Voie Lactée, elles le sont particulièrement dans notre voisinage mais leur environnement est plus difficile à explorer.

A la recherche de naines rouges stables

Le programme de recherche de planètes avec l'instrument IRD (développé par le centre d'astrobiologie du Japon) a commencé en 2019. La première étape a consisté à cibler de nombreuses naines rouges à la recherche des plus froides, dont la température de surface est autour de 3000°C, appelées naines rouges tardives.

Une fois celles-ci identifiées, les astronomes ont déterminé celles qui étaient les plus propices aux observations, c'est-à-dire les plus stables. En effet, ce type d'étoiles a une activité de surface élevée, telle que des éruptions qui peuvent grandement perturber les mesures. Une fois les bons candidats catalogués, la deuxième phase a débuté avec la recherche systématique de petites planètes en orbite autour d'eux.

Une cinquantaine d'astres sont actuellement sous surveillance et la première exoplanète a été identifiée autour de Ross 508, située à 3 années-lumière de la Terre et dont la masse est d'environ un cinquième de celle du Soleil. L'annonce fait l'objet d'une publication dans la revue .

Une super-Terre

De minuscules oscillations dans la vitesse de Ross 508 ont permis de détecter Ross 508b : une exoplanète possédant une masse d'environ quatre fois celle de la Terre. Sa distance moyenne à son étoile centrale est de 0,05 fois la distance Terre-Soleil, et elle est située au bord intérieur de la zone habitable, la région circumstellaire où l'eau peut théoriquement subsister à l'é[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles