EXCLUSIF. Jim Clyburn veut sauver Biden une deuxième fois

·1 min de lecture

Sans lui, rien n'eut été possible. Jim Clyburn, 80 ans, élu et réélu sans interruption depuis trois décennies au Congrès à Washington, est un faiseur de rois. Déjà en 2008, alors qu'Hillary Clinton comptait prendre sa revanche sur Barack Obama dans la primaire de Caroline du Sud, forte du soutien historique de la communauté noire à son mari, l'ex-président Bill Clinton, Jim Clyburn avait préféré parrainer la candidature du sénateur noir de l'Illinois. Un tournant dans la course à la Maison Blanche à l'époque. Le 26 février dernier, trois jours avant que les électeurs démocrates de Caroline du Sud ne se prononcent, Clyburn choisit Biden.

Dans l'Iowa, il est arrivé quatrième derrière Bernie Sanders, Pete Buttigieg et Elizabeth Warren. Dans le New Hampshire, ce fut pire, avec la cinquième place et sa collègue du Minnesota, Amy Klobuchar qui lui passe devant. Dans le Nevada, il parvient à la deuxième place mais le "progressiste" Bernie Sanders est à 20 points devant. Alors que tout le monde commence à enterrer Joe Biden et s'intéresse à l'entrée en piste du milliardaire Michael Bloomberg, le soutien de Jim Clyburn s'avère déterminant dans cette Caroline du Sud où plus de la moitié des électeurs démocrates sont afro-américains. Biden rafle la mise avec près de 50% des voix et trente points d'avance sur son premier rival, Bernie Sanders qui finira vite par lâcher l'affaire et le rejoindre pour mieux unifier le parti.

"Trump est un homme qui insulte, qui ne respecte pas les femmes"...


Lire la suite sur LeJDD