Exclusif : Eric Dupond-Moretti et Isabelle Boulay, vacances amoureuses sur la Côte d'Azur

·2 min de lecture

Le Garde des Sceaux et la chanteuse québécoise, sa compagne, se sont offert une escapade romantique sur la Côte d’Azur. Ce mercredi, Eric Dupond-Moretti est remonté à Paris pour représenter le gouvernement aux obsèques d'Albin Chalandon, ancien ministre de la Justice, qui se sont déroulés ce matin aux Mesnuls, dans les Yvelines. 

Séparément, ils donnent de la voix comme personne. Ensemble, le ténor du barreau et la star du micro s’accordent sur un autre registre. Entre Paris et Montréal, ils vivent leur duo au grand jour depuis quatre ans. Isabelle, déjà, avait encouragé l’avocat à monter sur les planches ; le 8 juillet, deux jours après le coup de théâtre de sa nomination, elle s’empressait de le retrouver. Une présence rassurante, alors que le ministre doit encore s’ajuster à son nouveau rôle.

Lire aussi :Dupond-Moretti, priorité à la prison

Amoureux de la chanson française, il a eu le coup de foudre pour cette reine de la scène. Elle confie avoir été séduite par « cette drôle de bête tendre ». La plupart du temps, un océan les sépare : Isabelle vit à Montréal, avec son fils, Marcus, 12 ans, qu’elle a eu avec le producteur Marc-André Chicoine. Eric Dupond-Moretti, lui, est le père de Clément, 30 ans, et de Raphaël, 27 ans, issus d’un précédent mariage. Des fêlures communes et un formidable appétit de vivre ont transformé leur rencontre en amour au long cours. « Je l’admire, explique Isabelle, et je continuerai de l’admirer quoi qu’il arrive. » « Dans la rue, c’est lui qu’on salue, c’est une star ! » s’amuse la chanteuse aux 4,5 millions d’albums vendus dans le monde.

Eric Dupond-Moretti et sa compagne ont débarqué à Nice, le vendredi 31 juillet, pour un week-end prolongé en amoureux. Ils ont posé leurs valises dans la maison perchée sur les hauteurs de la baie des Anges acquise par l’avocat il y a une dizaine d’années. Le lendemain, Isabelle et Eric, main dans la main, déambulaient sur le port de Saint-Jean-Cap-Ferrat, touristes parmi tant d’autres, lunettes de soleil, chemise bleue en lin tombant sur un pantalon pour lui, du noir et un(...)


Lire la suite sur Paris Match