Publicité

Exclue du groupe LFI pour harcèlement, l'eurodéputée Anne-Sophie Pelletier porte plainte pour diffamation

La délégation des députés européens insoumis avait annoncé, ce lundi, exclure l'élue en raison d'un "comportement harcelant, déplacé et agressif" envers treize assistants parlementaires.

Elle affirme vouloir dénoncer "les pratiques antidémocratiques" de La France insoumise (LFI). L'eurodéputée Anne-Sophie Pelletier, exclue ce lundi par la délégation des élus européens de LFI pour harcèlement, a annoncé ce vendredi 8 décembre déposer une plainte pour diffamation aggravée.

Anne-Sophie Pelletier, qui a appris "à la lecture du communiqué de presse de LFI" les raisons de son exclusion, "conteste fermement les accusations graves qui sont portées à son encontre", est-il indiqué dans le communiqué transmis à l'AFP par son avocate Me Sabrina Goldman.

"Comportement harcelant"

Une plainte pour diffamation publique aggravée avec constitution de partie civile sera déposée dans les prochains jours au tribunal judiciaire de Paris, a précisé à l'AFP son avocate. La délégation des députés européens insoumis avait annoncé lundi exclure Anne-Sophie Pelletier en raison d'un "comportement harcelant, déplacé et agressif" envers treize assistants parlementaires depuis 2019.

Rappelant qu'elle a été "totalement blanchie par la présidence du Parlement européen" le 16 novembre 2021 "après une enquête du comité anti-harcèlement de l'institution", Anne-Sophie Pelletier "dénonce les pratiques antidémocratiques de La France insoumise". Elle déplore l'absence "d'un débat contradictoire qui lui aurait permis de répondre aux accusations infondées dont elle est une fois de plus la victime".

"Anne-Sophie Pelletier estime que son éviction est liée à son choix de voter en faveur de la résolution du Parlement européen du 19 octobre visant à condamner le Hamas après l'attaque du 7 octobre contre Israël, à laquelle LFI était opposée", précise le communiqué. "L'eurodéputée avait déjà exprimé son désaccord avec la ligne politique de La France insoumise à plusieurs reprises et avait subi des pressions pour se plier aux consignes de votes sans les questionner", est-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Karim Benzema : il porte plainte contre Nadine Morano pour diffamation