Examen médical de Biden: quand Bush était lui aussi brièvement remplacé par son vice-président

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
George W. Bush et Dick Cheney en 2015.  - Brendan Smialowski
George W. Bush et Dick Cheney en 2015. - Brendan Smialowski

La nouvelle est tombée ce vendredi. Joe Biden, 79 ans, doit subir ce même jour une coloscopie - "de routine", comme le précise la Maison Blanche - sous anesthésie générale. Pour pallier toute vacance du pouvoir, les institutions américaines sont très claires: les pouvoirs du président sont dévolus à son vice-président - ou en l'occurrence à sa vice-présidente - en attendant qu'il recouvre la pleine possession de ses moyens.

Deux précédents similaires

Au tour donc de Kamala Harris d'exercer la fonction suprême le temps de l'opération puis du réveil de son patron. L'événement, pour insolite qu'il soit, n'est pas sans précédent. Une situation similaire s'est même présentée deux fois consécutivement il y a une quinzaine d'années, conduisant à deux éphémères passations entre George W. Bush et Dick Cheney.

Le communiqué publié par la Maison Blanche prend bien soin de rappeler ces exemples. "Comme cela a été le cas lorsque le président George W. Bush a subi la même intervention en 2002 et 2007, et conformément à la procédure prévue par la Constitution, le président Biden transfèrera ses pouvoirs à la vice-présidente pour une courte période, pendant qu'il est sous anesthésie", peut-on ainsi lire.

876450610001_6282773620001

Brefs passages

C'est ici le 25e amendement de la Constitution américaine qui indique la marche à suivre. Et le 29 juin 2002, Dick Cheney était investi à Washington, le temps de la coloscopie subie par George W. Bush dans la résidence présidentielle de Camp David. Un interrègne de très courte durée. En effet, il n'avait été l'"acting president" que de 7h09 du matin à 9h24 d'après la déclaration officielle de l'époque.

Cinq ans plus tard, même lieu, même cause et presque même heure. Le 21 juillet 2007, toujours à Camp David, le Texan devait en passer par une coloscopie de plus, à l'issue de laquelle le corps médical lui retirait cinq polypes. L'occasion pour son "vice" d'être le numéro 1 pendant 125 minutes, entre 7h16 et 9h21.

De son côté, Kamala Harris aura finalement exercé durant 1 heure et 25 minutes le poste de chef d'Etat américain par intérim, Joe Biden ayant récupéré ses prérogatives présidentielles à 16h35 ce vendredi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles