Un ex du "Morning Live" veut relancer le "Bébête Show"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Stéphane Collaro, Jean Roucas et Jean Amadou présentent le 14 février 1990 à Paris le nouvelles marionnettes du Bébête-show, représentant Valery Giscard d'Estaing. - Michel Clément - AFP
Stéphane Collaro, Jean Roucas et Jean Amadou présentent le 14 février 1990 à Paris le nouvelles marionnettes du Bébête-show, représentant Valery Giscard d'Estaing. - Michel Clément - AFP

Le Bébête Show renaîtra-t-il de ses cendres? Le créateur de l'émission satirique des années 1980 et 90, Stéphane Collaro, a en tout cas revendu les droits à Benjamin Morgaine, révèle Le Parisien ce jeudi. L'ex-acolyte de Michaël Youn et Vincent Dessagnat dans le Morning Live, passé par les Guignols en fin de règne, souhaite, selon le quotidien, relancer le programme à l'occasion de la prochaine campagne présidentielle.

Il lui manque cependant un diffuseur, pour ramener à la vie ce show diffusé sur TF1 de 1982 à 1995. Le Bébête Show, inspiré du Muppet Show de l'Américain Jim Henson, mettait en scène les politiques de l'époque, François Mitterrand (Kermitterrand, la grenouille), Georges Marchais (Marchie la cochonne), Jacques Chirac (l'aigle Black Jack), Valéry Giscard d'Estaing (Ouistiti Giscard des Singes), sous la forme de marionnettes-animaux.

Séquence du programme de Stéphane Collaro, Co-Co Boy et Cocoricocoboy, le Bébête Show est ensuite devenue une émission à part entière, en 1988, à l'occasion de l'élection présidentielle. Après une nouvelle version en 1994, le Bébête Show s'est arrêté un an plus tard, faute d'audience suffisante.

Les Guignols de Canal+ ont eux tiré leur révérence en juin 2018, après 30 ans d'existence.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles