Publicité

Eurovision 2024 : Slimane sans filtre sur le racisme qu’il subit

Représentant de la France pour la prochaine compétition de l’Eurovision, qui se déroulera du 7 au 11 mai à Malmö (Suède), Slimane s’est confié sur ce que cette nouvelle aventure lui a apporté de bien, et de mal… Le chanteur, connu pour sa carrière solo depuis « The Voice » et sa collaboration avec Vitaa, essuie de nombreuses critiques racistes.

« C’est triste à dire, mais peut-être qu’on s’y habitue plus qu’on ne gère ce genre de messages, cette violence », confie-t-il au magazine « Têtu », ce 20 mars. Des messages de haine qui se sont multipliés depuis l’annonce de sa participation à l’Eurovision. « Chaque jour, j’ai droit à une sortie raciste du type « ah, c’est l’Arabe qui va nous représenter » ou « il n’y a pas de chanteur français ? ». Mais aujourd’hui, ça peut même me faire rire, tellement je trouve ça pathétique. »

Ce choix qu’il regrette

Le papa de la petite Esmeralda confie recevoir des critiques homophobes également, mais ne s’y arrête pas. « J’ai déjà répondu, mais maintenant je préfère rester dans l’indifférence. J’estime que ce que je fais, ma carrière, mes concerts, les gens qui viennent me voir de toutes origines et de toutes confessions, sont la meilleure des réponses. »

Image

Slimane aux NRJ Music Awards à Cannes, le 10 novembre 2023. © Marc Piasecki/WireImage

Issu d’une famille d’origine algérienne, Slimane reste fier de ses origines malgré les critiques. En arrivant dans le monde de la musique...


Lire la suite sur ParisMatch