Publicité

Eurovision 2024 : pourquoi "Zorra", la chanson de l'Espagne, fait scandale ?

DR
DR

Crédits photo : DR"Zorra". Non, ce n'est pas la version féminine de Zorro mais bel et bien le titre de la chanson qui représentera l'Espagne à l'Eurovision 2024. Avec ce titre électro-pop comme les Eurofans les affectionnent, le groupe Nebulossa espère bien s'imposer le 11 mai prochain à Malmö et mettre fin à une malédiction pour la délégation espagnole qui, à part le "SloMo" de Chanel en 2022, a souvent fini dans les dernières places lors des récentes éditions. En attendant de savoir si Nebulossa fera sensation en Suède, le duo est à l'origine d'une énorme polémique dans son pays. En effet, la chanson se nomme "Zorra", comprenez "renarde" mais qui peut être aussi compris comme une insulte sexiste, l'équivalent de "traînée" ou "sal*pe". A travers cette chanson, son interprète María Bas dit justement vouloir « transformer ce mot en quelque chose de beau », elle qui confie avoir justement été « souvent qualifiée de traînée ».

"Une violence verbale envers les femmes"


Sauf que si la chanson a créé un plébiscite parmi le public espagnol, ses paroles dénonçant les préjugés sexistes ne passent pas pour certaines associations féministes. « Si je sors je suis une traînée / Si je m'amuse, je suis une plus grosse traînée / Si je fais la fête jusqu'au lever du soleil / Je suis encore plus une traînée » chante María Bas sur "Zorra". Mais le Mouvement Féministe de Madrid ne l'entend pas de cette oreille. Dans un communiqué publié sur leurs réseaux sociaux, l'association demande le retrait de la chanson de la compétition, une « absurdité » qui « insulte de façon machiste les femmes » et provoque « une offense » envers toutes les femmes. Le MFM précise que...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Eurovision : la chanson du Luxembourg !
L'Eurovision défend la participation d'Israël
Eurovision : la Suède appelle au boycott d'Israel