Publicité

Eurovision 2024 : après deux chansons refusées, Israël prend une décision radicale

Israël a fini par plier. Après avoir menacé de se retirer de l'Eurovision 2024 si sa chanson ne serait pas acceptée, la société israélienne de radiodiffusion (KAN) a accepté de revoir les paroles des deux titres qui ont été refusés par l'Eurovision. Et le temps presse : il ne leur reste plus que quelques jours, puisque la mi-mars sonnera la fin des candidatures pour les chansons des pays candidats. Mais pourquoi le pays - dont la participation fait débat et a entraîné un appel au boycott - a déjà essuyé deux refus ?

À lire également

"Tout le monde pleurait dans les coulisses" : ce moment fort aux Enfoirés qui n'a pas été diffusé

La première chanson, intitulée October Rain - soit Pluie d'octobre, en français - faisait indirectement référence au massacre du Hamas en Israël le 7 octobre 2023 : "Dansant dans l'orage, nous n'avons rien à cacher. Ramène-moi à la maison et laisse le monde derrière. Et je te promets que ça n'arrivera plus jamais. Je suis toujours mouillée par cette pluie d'octobre, pluie d'octobre", pouvait-on notamment entendre. Mais il est hors de question pour l'organisation qu'Israël évoque de près ou de loin le conflit israélo-palestinien, qui aurait fait 1200 victimes civiles israéliennes et plus de 30 000 victimes civiles palestiniennes à ce jour.

October Rain a donc été refusée le mois dernier. Une semaine plus tard, une deuxième chanson soumise par la délégation israélienne a été refusée. Intitulée Dance Again, plus positive et imagée, elle pouvait être interprétée comme une réaction à l'attentat du Hamas, mais les paroles posant problème à l'Eurovision n'ont pas été communiquées. Cette décision est un scandale pour le ministre israélien des Affaires étrangères. "Nous avons le droit de chanter à propos de ce que nous ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi