Europe. Vers un second tour serré lors de la présidentielle polonaise

Courrier international (Paris)
1 / 2

Europe. Vers un second tour serré lors de la présidentielle polonaise

Le président sortant Andrzej Duda n’a pas obtenu la majorité absolue espérée. Avec près de 42 % des suffrages exprimés selon un sondage de sortie des urnes, le dirigeant conservateur devra donc participer à un second tour face à Rafal Trzaskowski, le maire centriste de Varsovie. 

“Il y a aura un combat furieux au second tour”, promet Dziennik Zachodni, même si les résultats officiels du premier tour de l’élection présidentielle en Pologne ne seront pas connus avant mardi. Dimanche, d’après un sondage Ipsos à la sortie des urnes, le président sortant Andrzej Duda a obtenu 41,8 % des voix. Son adversaire le 12 juillet prochain sera Rafal Trzaskowski, crédité quant à lui de 30,4% des suffrages. “Il est déjà clair” que les deux hommes “devront se battre pour chaque électeur”, explique le quotidien du sud du pays.

“J’ai obtenu ce résultat après cinq ans au pouvoir, critiqué dans tous les sens, attaqué et face à des décisions difficiles”, s’est félicité M. Duda, rappelant que le pourcentage qu’il a obtenu en 2020 était supérieur à celui de 2015.

“Le résultat est une déception pour Duda”, estime malgré tout Politico Europe. Il y a deux mois, le représentant du parti conservateur Droit et justice (PiS) pouvait compter sur une victoire à la majorité absolue mais le scrutin, prévu le 10 mai, a été annulé “à la dernière minute” en raison de la crise du coronavirus, précise le Guardian.

Pour Gazeta Wyborcza, ce premier tour montre “l’affaiblissement de la position” du dirigeant polonais,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :