Publicité

Européennes : Rima Hassan, une militante anti-Israël sur la liste LFI

Rima Hassan Mobarak,  présidente et fondatrice de l'Observatoire des camps de réfugiés, le 15 avril 2022.  - Credit:Michael Bunel/Le Pictorium/Maxppp
Rima Hassan Mobarak, présidente et fondatrice de l'Observatoire des camps de réfugiés, le 15 avril 2022. - Credit:Michael Bunel/Le Pictorium/Maxppp

Dans la petite salle où Manon Aubry vient de présenter la liste qu'elle devrait conduire aux élections européennes, c'est la première question posée par un journaliste : pourquoi avoir offert à Rima Hassan, personnalité « clivante », la septième place sur la liste, donc un possible siège au Parlement européen.

Clivante ? Manuel Bompard ne comprend pas bien. Le numéro deux de LFI refuse le terme, rejetant sur les journalistes cette manie de créer des histoires là où il n'y en aurait pas. Non, dit-il, l'universitaire de 32 ans « n'a jamais soutenu le Hamas », pas plus que les élus LFI ne l'ont fait – la députée Danièle Obono l'a pourtant qualifié de « mouvement de résistance ».

Proche du député David Guiraud

L'offre faite à Rima Hassan par les Insoumis est pourtant loin d'être neutre. Elle conforte le soutien inconditionnel apporté par LFI aux Palestiniens et à Gaza, une façon d'élargir son audience dans l'électorat musulman. La jeune femme, juriste en droit international, milite pour une Palestine « de la mer au Jourdain », un slogan entonné par l'OLP et le Hamas qui implique le démantèlement de l'État d'Israël tel qu'il existe.

Rima Hassan était d'ailleurs présente aux côtés du député David Guiraud – dont elle est très proche – lorsque l'élu avait dit lors d'une conférence à Tunis en novembre 2023 : « Le bébé dans le four, ça a été fait, c'est vrai, par Israël, la maman éventrée, ça a été fait, c'est vrai, par Israël. » L'hebdomadaire Marianne rapporte aussi [...] Lire la suite