EUROPÉENNES: CGT et CFDT appellent à faire "barrage à l'extrême droite"

Les secrétaires généraux de la CGT et de la CFDT, Philippe Martinez et Laurent Berger, ont exhorté jeudi les citoyens à aller voter pour les élections européennes de dimanche dans le but notamment de faire "barrage à l'extrême droite". /Photo prise le 20 mars 2019/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les secrétaires généraux de la CGT et de la CFDT, Philippe Martinez et Laurent Berger, ont exhorté jeudi les citoyens à aller voter pour les élections européennes de dimanche dans le but notamment de faire "barrage à l'extrême droite".

"Il est important d’insister sur la nécessité de s’exprimer en allant voter. Voter est essentiel", a déclaré Philippe Martinez dans une interview croisée avec Laurent Berger, réalisée par l'agence AEF.

"C’est l’occasion pour nous de réaffirmer notre opposition totale à l’extrême droite", a-t-il ajouté. "Ce n’est pas nouveau chez nous, je rappelle qu’ils étaient déjà en tête lors du dernier scrutin."

"Je partage ce que dit Philippe sur l’accès au droit de vote. De plus, l’Europe constitue un enjeu fondamental et on ne peut pas le laisser entre les mains des nationalistes et des extrémistes", a renchéri Laurent Berger. "Sur le barrage à l’extrême droite, nous sommes complètement en phase."

Les deux syndicats étaient déjà sortis de leur réserve en 2017 en appelant à bloquer l'extrême droite à l'élection présidentielle. La présidente du Front national (devenu Rassemblement national, RN), Marine Le Pen, s'était qualifiée pour le second tour face à Emmanuel Macron.

Selon les derniers sondages d'intentions de vote pour les élections européennes de dimanche, la liste RN devance légèrement celle de la majorité présidentielle LaRem-Modem, autour de 23%.


(Caroline Pailliez, édité par Elizabeth Pineau)