Publicité

Européennes 2024 : Manon Aubry officiellement tête de liste de La France insoumise

En dépit d’une stratégie d’alliance qui a échoué, l’eurodéputée revendique « l’esprit de la NUPES ».

Manon Aubry photographiée lors d’un meeting sur la réforme des retraites en février 2022 (illustration).
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Manon Aubry photographiée lors d’un meeting sur la réforme des retraites en février 2022 (illustration).

POLITIQUE - Le suspense était, à vrai dire, nul. Mais c’est désormais officiel. L’eurodéputée Manon Aubry a confirmé dans une interview à 20 Minutes ce dimanche 28 janvier qu’elle conduira bien la liste de la France insoumise pour les élections européennes 2024. Une annonce qui intervient alors que les écologistes et les communistes ont investi leurs candidats depuis plusieurs semaines et que le PS s’apprête à désigner Raphaël Glucksmann dans les jours à venir.

Pour autant, celle qui avait réuni 6,8 % des suffrages en 2019 entend tout de même ressusciter l’esprit de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES), qui s’est fracassée au moment de l’attaque terroriste commise par le Hamas sur Israël. « Je lance un appel à tous les orphelins de la NUPES, tous ceux pour qui sa création a représenté un espoir. Je veux leur dire : “Rejoignez-nous, venez nous aider !” », explique Manon Aubry, alors que près de la moitié des électeurs de la coalition de gauche se disaient favorables à la fin de l’Union à l’automne.

« Alternative au duo Bardella-Attal »

« Nous travaillons désormais à l’élaboration de la liste et les militantes et militants auront l’occasion de voter sur la liste dans son intégralité début mars », détaille encore l’eurodéputée, qui dit porter « une rupture claire avec l’Europe libérale ». Malgré l’éclatement qui se profile à gauche, Manon Aubry se dit toujours « prête » à travailler sur une liste commune. Accord ou non, c’est bien au nom de cette alliance qu’elle entend faire campagne.

« Il y aura une liste de l’union populaire le 9 juin qui défendra le programme, l’esprit, la stratégie de la NUPES et c’est celle que soutiendra toute la France insoumise. Parce que c’est le chemin le plus court pour construire une alternative au duo Bardella-Attal. Et parce qu’il y a urgence face à l’extrême droite qui est aux portes du pouvoir partout en Europe », explique-t-elle.

Selon un sondage réalisé par YouGov pour Le HuffPost jeudi 18 janvier, sa liste réunit pour le moment 7 % d’intention de vote. Ce qui est légèrement supérieur à ce qui est mesuré sur notre compilateur de sondages (ci-dessous).

VIDÉO -Élections européennes: quel engagement des jeunes français ?

À voir également sur Le HuffPost :

  

Face aux blocages des agriculteurs, Gabriel Attal adopte une stratégie à double tranchant

Agriculteurs : les écologistes au défi de ne pas devenir les boucs émissaires de la crise