Publicité

Européennes 2024 : Clément Beaune jouera bien un rôle dans la campagne de Renaissance

Clément Beaune, le 9 décembre 2022 à Toulouse (photo d’illustration)
VALENTINE CHAPUIS / AFP Clément Beaune, le 9 décembre 2022 à Toulouse (photo d’illustration)

POLITIQUE - Écarté du gouvernement, pas retenu pour la tête de liste Renaissance aux européennes... Clément Beaune, l’ancien ministre des Transports redevenu député de Paris, jouera malgré tout un rôle dans la campagne de son parti, a appris l’AFP mardi 26 mars auprès de plusieurs cadres de la majorité, confirmant une information de Libération.

Pour les élections européennes, Emmanuel Macron demande à ses ministres de « se bouger »

Clément Beaune va devenir l’un des trois porte-parole de la campagne de la majorité présidentielle pour les élections européennes. Ce représentant de l’aile gauche de la majorité portera la parole du camp présidentiel et de sa liste conduite par l’eurodéputée Valérie Hayer, aux côtés de l’ancienne candidate et eurodéputée Horizons Nathalie Loiseau et de l’eurodéputée MoDem Marie-Pierre Vedrenne.

Beaune candidat préféré d’Horizons (mais pas de Macron)

Clément Beaune n’avait pas été reconduit au gouvernement après avoir organisé un dîner en décembre de ministres en désaccord avec le projet de loi sur l’immigration, finalement adopté avec le soutien du RN. Il avait à l’époque menacé de démissionner sans jamais le faire. Sa « loyauté » réaffirmée au chef de l’État n’avait cependant pas suffi à le faire rester au sein du nouveau gouvernement composé autour de Gabriel Attal. Il a été remplacé par Patrice Vergriete.

Par la suite, alors que Renaissance tardait à faire connaître son choix pour mener sa liste aux européennes, le nom de l’ex-ministre, en charge de l’Europe sous les gouvernements Castex et Borne, avait circulé. Il était notamment poussé par le parti Horizons, allié de la majorité présidentiel. En vain : Valérie Hayer, eurodéputée et cheffe de la délégation Renew, lui a été préférée par Emmanuel Macron.

À voir également sur Le HuffPost :

Européennes 2024 : Nicolas Dupont-Aignan renonce à faire une liste pour se concentrer sur l’Assemblée et 2027

Européennes : Éric Ciotti lance la campagne de François-Xavier Bellamy en appelant les électeurs de droite à « revenir »