Publicité

Euro de hand: "Excluons ces personnes", le coach des Bleus en colère après les insultes racistes contre Tournat

La Fédération européenne de handball (EHF) a condamné ce vendredi "toutes formes de racisme" après les "propos racistes" de la part de supporteurs dénoncés par le pivot de l'équipe de France Nicolas Tournat jeudi à l'issue du match de l'Euro contre la Croatie.

"La Fédération européenne de handball a pris connaissance des déclarations publiques de joueurs de l'équipe de France affirmant qu'ils avaient été la cible de chants racistes lors du match du tour principal de jeudi, entre la France et la Croatie", indique l'EHF dans un communiqué, ajoutant qu'elle "condamne toutes les formes de racisme, de discrimination et d'intolérance".

Gille: "Des idiots en tribunes qui n’ont rien à faire"

Nicolas Tournat s'était plaint du comportement de fans croates qui se sont notamment rendus coupables d'un jet de gobelet sur le terrain ayant causé une brève interruption du match autour de la 53e minute. "Les supporteurs ont dit des choses pas très cool mais on a eu un bel état d'esprit. Il y a eu des propos racistes", avait raconté le pivot au micro de BeIN Sports à l'issue de la victoire des Bleus (34-32). "Ils nous ont insultés." Interrogé sur ces incidents vendredi lors d'un point presse, il n'a pas souhaité préciser ses propos ni revenir sur les faits, contrairement à Guillaume Gille.

"Je ne peux pas confirmer les insultes racistes… Ce que je sais c’est qu’on s’est retrouvé pris à partie par des supporteurs, qu’on nous a jeté un gobelet et que ça ne fait pas partie de notre monde… a déclaré le sélectionneur des Bleus. Je ne veux pas stigmatiser les insultes racistes, ce sont des idiots en tribunes qui n’ont rien à faire. Je ne veux ni minimiser ni en faire un sujet. Ca fait partie de la passion de notre sport qui déclenche des comportements inadmissibles. Des personnes hors de contrôle qui jettent des choses sur les joueurs. Je pense que c’est une nécessité de faire le ménage dans nos groupes de supporteurs, ça ne ressemble pas à ce qu’on connait dans le milieu du handball… Traitons ces cas isolés, excluons ces personnes, c’est comme ça qu’on arrivera à réguler ça."

"Jeudi, les spectateurs en question ont été identifiés et exclus des tribunes par la sécurité", a précisé l'EHF dans son communiqué.

Article original publié sur RMC Sport