Publicité

Euro-2024 : qui est Daniel Jarvis, qui revendique avoir diffusé des gémissements pendant le tirage au sort

Daniel Jarvis, en train de « pirater » le tirage au sort de l’Euro-2024, le 2 décembre 2023.
Daniel Jarvis X Daniel Jarvis, en train de « pirater » le tirage au sort de l’Euro-2024, le 2 décembre 2023.

ANGLETERRE - La scène a paru presque surréaliste, en direct lors du tirage au sort de l’Euro-2024 samedi à Hambourg. Des gémissements sexuels ont en effet perturbé son organisation à plusieurs reprises, entraînant l’ouverture d’une enquête de la part de l’UEFA, rapporte Sky News ce dimanche 3 décembre.

Des bruits obscènes ont notamment été entendus lorsque la Suisse a été nommée dans le même groupe que l’Écosse, la Hongrie et l’Allemagne, pays organisateur, ce qui a provoqué quelques rires parmi le public.

L’animateur du tirage au sort Giorgio Marchetti, secrétaire général adjoint de l’UEFA, a pourtant tenté de gérer comme il a pu la situation. « Il y a un peu de bruit ici... qui a maintenant cessé. Il n’y a plus de bruit », a-t-il lancé.

Daniel Jarvis, dit « Jarvo », adepte de « pranks » (farces) sur Internet, a par la suite revendiqué la responsabilité de ces perturbations.

Il s’est filmé en direct sur X en faisant sonner un téléphone portable pour déclencher les bruits sur place lors de l’événement.

Intrusion après la finale de la Coupe du monde de rugby

Daniel Jarvis n’en est pas à sa première en la matière. Il avait déjà revendiqué la diffusion de bruits pornographiques à l’antenne pendant la retransmission d’un match de football de Coupe d’Angleterre en janvier. La BBC avait présenté ses excuses dans la foulée.

L’ancien attaquant anglais Gary Lineker, l’un des commentateurs de la rencontre, avait ensuite publié sur les réseaux sociaux une photo d’un téléphone portable qui, selon lui, avait été « scotché à l’arrière du plateau » à l’intérieur du stade.

Daniel Jarvis avait été banni en octobre de toutes les manifestations sportives en Angleterre et au Pays de Galles pendant deux ans, après avoir couru sur le terrain lors d’un match test de cricket entre l’Angleterre et l’Inde en septembre 2021. Il avait notamment foncé sur Jonny Bairstow, batteur de l’équipe d’Angleterre.

Plus récemment, Daniel Jarvis s’était introduit fin octobre sur la pelouse du Stade de France, après la victoire de l’Afrique du Sud face à la Nouvelle-Zélande en finale de la Coupe du monde de rugby, pour célébrer le titre avec les joueurs.

À voir également sur Le HuffPost :

Un supporter du FC Nantes tué avant le match contre Nice lors des heurts, une enquête ouverte

Cristiano Ronaldo : pour la promotion illégale de cryptomonnaies, la justice américaine le poursuit