Euro 2022 féminin : l’Angleterre fête dignement sa victoire

Les Lionnesses fêtent leur titre de Championnes d’Europe au stade Wembley, le dimanche 31 août.
FRANCK FIFE / AFP Les Lionnesses fêtent leur titre de Championnes d’Europe au stade Wembley, le dimanche 31 août.

FRANCK FIFE / AFP

Les Lionnesses fêtent leur titre de Championnes d’Europe au stade Wembley, le dimanche 31 août.

SPORT - Les Lionnesses ont fait entendre leurs rugissements dans toute l’Europe, ce dimanche 31 août. Une victoire historique à l’Euro à la maison, ça se fête, et surtout ça se crie sur tous les toits. Les Anglaises n’ont pas manqué de le faire, dans un stade de Wembley rempli comme un œuf à Londres.

Sacrées championnes d’Europe pour la première fois de leur histoire, les joueuses ont remporté un match chargé en suspense, battant les Allemandes 2-1 après prolongation.

Ce sont plus de 87 000 personnes qui ont fait le déplacement pour y assister, un nombre record à l’Euro, hommes et femmes confondus. En comparaison, l’an dernier, 67 000 supporters étaient présents dans les gradins pour la finale de l’Euro masculin, remporté par les Italiens (contre les Anglais) dans ce même stade.

Les spectateurs retiendront une image de cette soirée : celle de Chloe Kelly célébrant cette victoire sur la pelouse en brassière, alors qu’elle vient tout juste d’offrir à son équipe la victoire à la 111e minute.

Après le match, l’excitation et la fierté ne sont pas redescendues pour la joueuse. Alors qu’elle donnait une interview à la télévision anglaise, elle n’a pas pu tenir en place lorsque Sweet Caroline, de Neil Diamond, a soudain retenti dans le stade. La joueuse a alors coupé court à l’entretien, jetant son micro pour rejoindre ses coéquipières.

Après leur sacre, les célébrations ne se sont pas arrêtées. Toute l’équipe s’est invitée à la conférence de presse de la coach Martina Voss-Tecklenburg. « Il revient à la maison. Le foot revient à la maison », chantent-elles en chœur, debout sur la table, enchaînant les chenilles et les sauts de joie.

Explosion de joie à Trafalgar Square

Cette joie a largement débordé hors du stade, se propageant dans toute l’Angleterre. Dans les pubs, derrière les télévisions et dans les fan-zones, les Lionesses ont provoqué une vague d’euphorie dans la soirée.

À Trafalgar Square, devant un écran géant diffusant les prouesses des joueuses, une foule de spectateurs était présente pour mettre l’ambiance et ne pas rater une seule miette de cette finale.

La presse britannique, en lendemain de victoire, a également réveillé le pays avec des hommages à leurs joueuses. « La fierté de l’Angleterre » titre The Times, « C’était un rêve... On a battu l’Allemagne en finale ! », écrit le Daily Mail.

Les Lionnesses ont offert à leur pays le trophée international qu’il attend depuis 1966, date de la victoire masculine à la Coupe du monde. Ils le voulaient, elles l’ont fait.

À voir également sur Le HuffPost : Ces supporters de Liverpool dégoûtés par le « désastre » au Stade de France

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles