Eure : un embaumeur tente de violer une défunte de 90 ans

·2 min de lecture
Le thanatopracteur a été condamné à 12 mois de prison avec sursis. (Photo d'illustration, Getty Images/iStockphoto)

L'homme a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et une interdiction définitive d'exercer son métier. 

Vendredi 18 juin 2021, un homme de 53 ans comparaissait devant le tribunal judiciaire d'Évreux pour une tentative d'agression sexuelle sur un cadavre, rapporte Paris-Normandie

Surpris le pantalon baissé

Le 5 mai dernier, cet employé d'une société normande de thanatopraxie, intervenait dans une chambre funéraire de Pont-de-l'Arche (Eure). Il devait prodiguer des soins à une défunte de 90 ans.

Le pantalon baissé, le sexe en érection, le quinquagénaire est alors surpris à côté du cadavre par un des agents des Pompes funèbres de Pont-de-l’Arche, qui ont contacté la gendarmerie.

Le capitaine de la gendarmerie de Louviers explique que la tentative est aussi punissable que le passage à l’acte, relate La Dépêche Louviers. "Il n'a pas réussi à pénétrer la défunte mais il a été pris sur le fait. Il a été place en garde à vue où il a reconnu les faits. Il a expliqué avoir été pris d'une "'soudaine envie de découvrir une sensation inconnue.'"

12 mois de prison avec sursis

Le thanatopracteur n'était pas connu pour des faits similaires. Il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et à une interdiction définitive d’exercer son activité professionnelle. Des proches de la défunte, ont obtenu 1 300 euros de dommages et intérêts.

Contactée par La Dépêche Louviers, la petite fille déplore que le tribunal n'ait pas émis une injonction de soins. "C’est l’incompréhension totale. D’autant plus que les analyses psychiatriques ont déclaré que c’était un pervers conscient de ses actes. C’est ce qui est le plus difficile. Qu’est ce qui nous prouve, aujourd’hui, qu’il va suivre ses soins psychiatriques ?"

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles