Etudiants tués dans l’Idaho : le glaçant récit du crime qui a choqué les Etats-Unis

© Ted S. Warren

Durant l’enquête, peu d’éléments ont fuité dans les médias américains. Maintenant que l’homme soupçonné d’avoir tué quatre étudiants dans l’Idaho le 13 novembre a été arrêté, plusieurs révélations ont été faites. Le crime survenu dans une résidence située hors du campus de l’Université de l’Idaho aurait été commis en l’espace de seulement 25 minutes avant que le meurtrier ne parvienne à s’échapper. D’après le «New York Post» qui cite le rapport de police rendu public jeudi, les meurtres se sont déroulés entre 4 heures et 4 heures 25 du matin.

Quelques jours après cette tragédie, les autorités avaient indiqué qu’elles pensaient que le tueur s’était glissé à l’intérieur de cette maison par une porte donnant directement sur le premier étage. Alors que deux autres colocataires dormaient, Ethan Chapin, 20 ans, Madison Mogen, 21 ans, Xana Kernodle, 20 ans, et Kaylee Goncalves, 21 ans ont été poignardés à mort. Dans son rapport, la police indique qu’aux alentours de 4 heures 12, Xana était toujours en vie, les données de son téléphone indiquant qu’elle avait été sur l’application TikTok à ce moment-là. Quelques minutes plus tôt, elle s’était fait livrer un repas via la plateforme DoorDash, son dernier contact avec une autre personne avant d’être tuée.

"Il y a quelqu'un ici"

Les deux colocataires survivantes, qui ont donné l’alerte le lendemain matin après avoir découvert les quatre corps gisant dans leur sang, ont rapidement fourni toutes les informations qu’elles possédaient...


Lire la suite sur ParisMatch