Selon une étude, la cigarette électronique déclencherait une inflammation de l’intestin

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Flavored tobacco products, which teenagers and young adults find particularly alluring, can exacerbate lung infections, studies have found. (Getty Images)

Selon des chercheurs américains, l'utilisation régulière de cigarettes électroniques sans nicotine pourrait entraîner une inflammation chronique de l’intestin.

En 2018, 3,8% des adultes âgés de 18 à 75 ans ont assuré utiliser quotidiennement une cigarette électronique, d’après les chiffres du Bulletin épidémiologique hebdomadaires (BEH) de Santé publique. De nouvelles recherches indiquent que les produits chimiques présents dans les cigarettes électroniques pourraient perturber la barrière intestinale et déclencher une inflammation pouvant entraîner divers problèmes de santé.

Cette étude, menée par des chercheurs de l'UC San Diego School of Medicine et Moores Cancer, a été publiée le 5 janvier 2021 dans la revue iScience. L’équipe médicale a découvert que l'utilisation chronique de cigarettes électroniques sans nicotine pouvait entraîner une inflammation chronique de l’intestin. Cette dernière peut contribuer à une variété de maladies comme la maladie inflammatoire de l'intestin, la démence, certains cancers, l'athérosclérose, la fibrose hépatique, le diabète ou encore l'arthrite.

La muqueuse intestinale est une entité incroyable. Elle est composée d'une seule couche de cellules destinées à isoler le corps des billions de microbes, à défendre notre système immunitaire et en même temps à permettre l'absorption des nutriments essentiels”, a déclaré Pradipta Ghosh, professeur de médecine cellulaire et moléculaire. Et d’ajouter : “Tout ce que nous mangeons ou buvons, nos choix de mode de vie en d'autres termes, a la capacité d'avoir un impact sur nos microbes intestinaux, la barrière intestinale et la santé en général. Maintenant, nous savons que ce que nous fumons, comme les cigarettes électroniques, a également un impact négatif”.

Des effets réversibles ?

Les chercheurs ont découvert que deux produits chimiques utilisés comme base pour toutes les vapeurs liquides de cigarettes électroniques - le propylène glycol et le glycérol végétal - étaient à l'origine de l'inflammation. “De nombreux produits chimiques sont créés lorsque ces deux produits sont chauffés pour générer les fumées de vapotage qui causent le plus de dommages, pour lesquelles il n'y a pas de réglementation en vigueur”, détaille cette étude. L'équipe a utilisé des modèles 3D de tractus intestinal humains générés à partir de cellules de patients. Elle a simulé ce qui se passe lorsque les vapeurs de cigarettes électroniques pénètrent dans la muqueuse intestinale.

Un fait rassurant, le Pr Gosh rapporte que les dommages à la muqueuse intestinale pourraient être réversibles avec le temps avec la disparition de la cigarette électronique. Cependant, les effets de l'inflammation chronique sur d'autres organes, tels que le cœur ou le cerveau, eux peuvent être irréversibles. À l'avenir, d’autres études doivent examiner différents arômes de cigarettes électroniques pour déterminer les effets qu'ils pourraient avoir sur l'intestin.

Ce contenu peut également vous intéresser :