Ethiopie : les rebelles tigréens, "une menace réelle" pour le gouvernement

Un an après l'envoi de l'armée fédérale au Tigré, la région la plus septentrionale de l'Ethiopie, les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) sont désormais à quelques centaines de kilomètres d'Addis Abeba. Ils représentent une forte menace pour le gouvernement ethiopien, et le conflit engendre aussi des problématiques humanitaires inquiétantes. Le décryptage d'Antoine Mariotti, journaliste à France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles