États-Unis : une téléspectatrice détecte en direct le cancer d'une journaliste

·2 min de lecture
Victoria Price (à droite) a été sauvée par une téléspectatrice, qui a repéré son cancer en direct à la télévision.
Victoria Price (à droite) a été sauvée par une téléspectatrice, qui a repéré son cancer en direct à la télévision.

Aux Etats-Unis, une téléspectatrice a repéré en direct le possible cancer de Victoria Price, une journaliste basée en Floride. Elle l'a prévenue par email, et suite à des examens médicaux, il s'est avéré qu'elle avait raison.

En un email, tout a basculé. Victoria Price a vécu le mois dernier une expérience particulièrement incroyable et décisive. Cette journaliste américaine d'une chaîne de télévision basée en Floride a en effet été contactée par courrier électronique par une téléspectatrice, suite à la diffusion de son dernier reportage. Dans cet email, un message d'avertissement étonnant : "Je viens de voir votre reportage à la télé. Ce qui m’inquiète, c’est la bosse dans votre cou. S’il vous plaît, consultez pour votre thyroïde. Cela me rappelle mon propre cou. Cela s’était avéré être un cancer", a écrit la téléspectatrice, inquiète, rapporte la BBC.

Secouée par cet email, Victoria s'est empressée de faire des examens médicaux les jours suivants. Et le verdict a donné raison à la téléspectatrice bienveillante : présence d'un cancer de la thyroïde, en phase de propagation légère vers les ganglions lymphatiques. Opérée lundi, la journaliste a posté plusieurs messages sur Twitter retraçant cet improbable épisode et appelant à la prudence et l'auto-consultation.



Sans l’œil aiguisé de son ange gardien, sa tumeur aurait probablement continué à se répandre. "Une pensée effrayante", selon Victoria Price qui "sera éternellement reconnaissante" envers cette femme, "totalement étrangère", qui "n'avait aucune obligation" de lui envoyer ce message, mais "qui pourtant, l'a fait".

Ce n'est pas la première fois qu'un téléspectateur donne des conseils médicaux décisifs

Aux Etats-Unis, le cancer de la thyroïde est beaucoup plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. En 2020, 75 % des cas diagnostiqués dans le pays ont concerné des femmes.

Ce n'est par ailleurs pas la première fois qu'un téléspectateur donne des conseils médicaux décisifs. En 2013, le présentateur américain Tarek El Moussa avait été alerté d'une bosse au cou par une infirmière qui l'avait vu dans l'émission de relooking “Flip or Flop”. En 2018, l’Anglais Mark Lawrenson, ancien joueur de football de Liverpool, avait remercié un médecin qui lui avait diagnostiqué un cancer après l'avoir vu dans une émission sur BBC One.