Etats-Unis : qu'est-ce que le mouvement pour les droits civiques?

·1 min de lecture

John Lewis, membre démocrate du Congrès américain, est mort à l'âge de 80 ans le 17 juillet dernier et beaucoup ont salué la mémoire d'un héros de la lutte pour les droits civiques des personnes noires aux Etats-Unis. Mais qu'est-ce que ce mouvement? Retour aux années 1860 : l'esclavage est aboli, puis le droit de vote et la citoyenneté sont garantis à tous les hommes vivant sur le territoire. 

Lire aussi - Jesse Jackson, militant des droits civiques : "Contre la pandémie de racisme, il faut voter"

Mais les Etats du Sud, opposés à l'abolition, mettent en place les lois dites Jim Crow (du nom d'une expression de l'époque péjorative envers les Noirs), qui instaurent une ségrégation de fait. Certains lieux sont interdits aux Noirs, et ces derniers subissent des difficultés d'accès à l'éducation, à l'emploi, au logement, et des entraves rendant le vote impossible.

Les "big six"

Un mouvement naît alors contre ces discriminations et culmine après 1955 et la médiatisation du refus de Rosa Parks de laisser sa place à un passager blanc dans un bus. John Lewis, leader d'un comité d'étudiants non violents, faisait partie des "big six". Ce groupe de six personnes, dont Martin Luther King, Prix Nobel de la paix, a organisé des manifestations massives pour enfin obtenir la promulgation de différentes lois fédérales de 1964 à 1968, mettant fin en plusieurs temps à la ségrégation raciale.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Les marches les plus célèbres sont celle à Washing...


Lire la suite sur LeJDD