Etats-Unis : une psychologue tue ses filles dans leur sommeil et se suicide

·1 min de lecture

Une mère et ses deux filles ont été retrouvées mortes samedi matin dans l’Etat de Washington. La femme, psychologue, a tué ses jumelles avant de se suicider.

Le signalement à la police a été fait samedi après-midi. Ce jour-là, les autorités du comté de Whatcom, dans l’Etat de Washington, ont découvert deux petites filles et leur mère, mortes, chez elles. Le shérif a expliqué dans un communiqué que les faits s’étaient produits vendredi soir. La mère, Michele Boudreau Deegan, âgée de 55 ans, a abattu ses jumelles de 7 ans, alors qu’elles dormaient dans leur chambre. La femme, psychologue de profession, s’est ensuite suicidée. D’après les enquêteurs, Michele Boudreau Deegan était en pleine bataille judiciaire pour la garde de ses filles. C’est ce motif qui aurait provoqué le drame, explique le site Internet du magazine «People».

Le jour de la mort de ses filles, Michele Boudreau Deegan a partagé un article sur sa page Facebook professionnelle, intitulé «Les parents narcissiques sont littéralement incapables d’aimer leurs enfants». Elle avait également publié une vidéo qui s’appelait : «Éducation narcissique - la mentalité du suicide». Sur son site Internet, dans une rubrique «colère et violence», elle expliquait : «La violence n’est pas une expression de colère, mais une stratégie pour maintenir le pouvoir dans une relation.»

D’après un voisin, les petites filles jouaient rarement dehors. Un proche avait même exprimé son inquiétude les concernant. Ce dernier avait contacté les services sociaux, estimant que la mère semblait être troublée.


Retrouvez cet article sur Paris Match