Publicité

Etats-Unis : il tue son colocataire après une dispute au sujet de la télécommande

Le suspect du meurtre a reconnu avoir tiré sur la victime à la suite d'une altercation au motif des plus futiles.

Furieux de ne pas retrouver la télécommande, la victime aurait agressé le suspect, qui aurait ouvert le feu par réflexe de défense (Photo : Getty Images)

En quelques instants, l'embrouille entre colocataires a complètement dégénéré. Aux États-Unis, un homme âgé de 38 ans a récemment été arrêté pour le meurtre d'un homme de 27 ans qui vivait dans le même logement que lui. Le trentenaire aurait tiré sur la victime avec une arme à feu alors que celui-ci le menaçait avec des armes blanches.

Son colocataire s'énerve, il l'ignore

Comme le relate le New York Post, les faits se sont produits jeudi 11 janvier dans la ville de Springdale, située dans l'État du Maryland. Alors qu'il était en train de faire une sieste dans les parties communes en fin d'après-midi, le suspect aurait été réveillé par la victime qui faisait "beaucoup de bruit dans la cuisine". D'après le trentenaire, son colocataire serait ensuite venu dans le salon pour lui demander avec insistance où était la télécommande.

Toujours somnolent, le suspect aurait toutefois décidé de l'ignorer et ne lui aurait pas répondu. Le colocataire se serait alors montré encore plus véhément, forçant le trentenaire à enlever la couverture qu'il avait placé sur lui. Ce dernier aurait alors remarqué que le jeune homme, hors de lui, était en train de brandir deux couteaux. Par réflexe, il aurait alors attrapé son pistolet qui traînait à proximité et aurait ouvert le feu avant de s'enfuir dans sa chambre située à l'étage.

La police alertée par le suspect, plus de six heures après le meurtre

Pensant ne pas avoir touché son colocataire, l'individu se serait ensuite rendormi... avant de se réveiller vers minuit et de constater que le jeune homme était décédé. Le trentenaire a alors appelé la police, qui a immédiatement envoyé une patrouille. "Les agents ont découvert le défunt à l'intérieur d'une maison, souffrant de blessures par balle. Il a été déclaré mort sur place", indique le communiqué des forces de l'ordre, cité par le New York Post.

"L'enquête préliminaire a révélé que le suspect avait tiré sur le défunt au cours d'une dispute", confirme par ailleurs la police locale, qui a immédiatement pu enregistrer les aveux du trentenaire, placé en détention dans la foulée. D'après le média américain, l'individu a ensuite été inculpé d'homicide involontaire, mais la police locale est à la recherche de preuves supplémentaires pour corroborer sa version des faits.

VIDÉO - Las Vegas : Une nouvelle fusillade fait trois morts sur un campus universitaire