Etats-Unis : elle tue son amie d'enfance pour lui voler son bébé

La meurtrière avait tenté de faire passer l'enfant de sa victime pour le sien. (Photo d'illustration Getty Images) (Getty Images)

Âgée de 37 ans et récemment condamnée en justice, la meurtrière avait tenté de faire passer l'enfant de sa victime pour le sien.

Assassinée par son ami d'enfance. Les autorités judiciaires du Comté de Travis, situé autour de la ville d'Austin (Etats-Unis), ont récemment examiné une ahurissante affaire de meurtre et d'enlèvement. Un peu plus de trois ans après les faits, Magen Fieramusca a été condamnée à 55 ans de prison pour avoir tué Heidi Broussard et volé son bébé.

Comme l'explique 20minutes.ch, qui reprend notamment des informations de Fox 7, la victime s'était mystérieusement volatilisée le 12 décembre 2019, en compagnie de sa fille Margot, âgée de tout juste un mois. Son conjoint avait rapidement signalé cette double disparition et la police avait lancé une vaste opération de recherches sur l'ensemble du territoire de l'Etat du Texas.

"Etranglée avec une laisse pour chien"

Les importants moyens déployés n'avaient pas tardé à porter leurs fruits : une semaine plus tard, le corps sans vie de la mère de famille était retrouvé dans le coffre de la voiture de l'une de ses amies d'enfance ! D'après les premières constatations des forces de l'ordre, Heidi Broussard avait été "étranglée avec une laisse pour chien".

En se rendant au domicile de la propriétaire du véhicule, nommée Magen Fieramusca, les policiers ont ensuite retrouvé la petite Margot, saine et sauve. La fillette a immédiatement été rendue à son père et la police a annoncé l'ouverture d'une enquête et la mise en examen de l'amie d'enfance pour "enlèvement et altération d’un cadavre".

La meurtrière aurait fait semblant d'être enceinte en même temps que sa victime

Très rapidement, cependant, il est apparu aux forces de l'ordre que les méfaits commis par Magen Fieramusca étaient loin de se limiter à ces chefs d'inculpation. L'enquête a ainsi permis de démontrer que la suspecte avait élaboré un plan terrifiant plusieurs mois auparavant. 20minutes.ch affirme ainsi que la jeune femme avait "fait semblant d’être enceinte en même temps que son amie", avec l'intention de lui voler son bébé une fois que celui-ci serait né !

Le meurtre et l'enlèvement étaient donc prémédités de longue date et Magen Fieramusca comptait s'en sortir en faisant passer la petite Margot pour son propre bébé ! Après avoir plaidé coupable, l'accusée a finalement été condamnée le 2 février dernier à 55 ans de prison. "Par vos actes vous avez privé un enfant innocent, un bébé innocent, de l’opportunité de grandir avec sa mère à ses côtés, a résumé la juge, citée par le média suisse, en conclusion du procès. Vous avez détruit une famille." Aujourd'hui âgée de 37 ans, la prévenue a annoncé qu'elle ne ferait pas appel.