ETATS-UNIS. La Cour suprême va statuer sur le mariage homosexuel

Des milliers de couples homosexuels légalement mariés aux Etats-Unis l'attendaient impatiemment: la Cour suprême a pris la décision historique vendredi 7 décembre de statuer sur le mariage gay, interdit au niveau fédéral mais reconnu dans neuf Etats américains sur cinquante.

"L'égalité devant la loi"

Les neuf juges de la haute Cour se réuniront en mars pour entendre les différentes parties sur cette question explosive et rendront une décision vraisemblablement avant la fin de leur session, fin juin.

La plus haute juridiction du pays s'est saisie d'un recours concernant la loi fédérale sur le mariage. Cette loi de 1996, baptisée "DOMA" (Defense of marriage act), stipule que "le mariage est l'union légale entre un homme et une femme".

"Aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre blanche pour l'égalité devant la loi", s'est réjoui Human Rights Campaign, la plus grande organisation militant pour le mariage gay. "Nous sommes ravis que la loi DOMA si pernicieuse et au nom si ridicule passe en justice".

Le litige porte sur les droits que la loi accorde au niveau fédéral aux époux hétérosexuels (succession, abattements fiscaux, déclaration commune d'impôts, indemnités santé) mais refuse aux couples de même sexe, même légalement mariés.

"Des implications pour 80.000 couples"

La question divise, dans un pays où le président Barack Obama s'est ouvertement engagé en faveur du mariage homosexuel: neuf Etats américains et la capitale fédérale, Washington, l'autorisent depuis le 6 novembre mais 31 autres Etats l'interdisent dans leur Constitution.

Sur les dix plaintes qui lui étaient soumises, la haute juridiction a choisi l'affaire d'Edith Windsor, une homosexuelle légalement mariée (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

ETATS-UNIS. La Cour suprême va statuer sur le mariage homosexuel
Mariage homo : de nouveaux Etats US disent oui
Quand une fillette de 10 ans écrit à Obama sur ses parents gays
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.