États-Unis : un adolescent de 12 ans se tue en jouant à la roulette russe

Un ado américain est mort en jouant à la roulette russe - Getty Images/iStockphoto (Getty Images/iStockphoto)

Markell Noah, un adolescent de 12 ans, est mort à Jackson (Mississippi) en jouant à la roulette russe. Deux autres mineurs ainsi qu’un adulte de 21 ans ont été arrêtés par la police dans le cadre de cette enquête.

Si les jeux risqués ont toujours eu du succès chez les adolescents, rares sont ceux qui atteignent la dangerosité de la roulette russe. Ce dernier consiste à mettre une seule balle dans le barillet d’un revolver, à le faire tourner puis à presser la détente en appuyant l’arme contre sa tempe. Victoire si la chambre est vide, défaite et mort si elle contenait un projectile. C’est en jouant à ce jeu qu’un adolescent américain est mort ce vendredi 25 novembre, comme le rapporte le journal The New York Post.

Tout commence donc ce vendredi lorsque Markell Noah, âgé de 12 ans, reçoit des messages de ses amis. Après les avoir lus, il quitte le domicile familial pour rejoindre son groupe et jouer avec eux. C’est la dernière fois que ses proches le voient. Plusieurs heures plus tard, sans la moindre nouvelle de lui, ils préviennent en effet la police et Markell est officiellement porté disparu. Il est finalement retrouvé, mort, dans une maison abandonnée située à Audubon Place, dans la ville de Jackson, où il habitait.

Deux mineurs et un majeur arrêtés

La police locale annonce tout d’abord qu’il est mort en pratiquant un jeu dangereux, sans en préciser la nature. D’autres sources, dont certains de ses proches, ont ensuite indiqué qu’il s’agissait de la roulette russe. Par la suite, deux mineurs et un majeur ont été arrêtés parce qu'ils seraient en lien avec la mort de Markell Noah. Les deux premiers font face à des charges de meurtre tandis que l’adulte est accusé de complicité de meurtre.

La famille de la petite victime a exprimé sa tristesse sur les réseaux sociaux en publiant plusieurs photos du garçon. L’une de ces images, un montage montrant l’adolescent avec deux ailes d’ange et des nuages sous les pieds, précisait qu’il y aurait une veillée funéraire pour lui rendre hommage dans la soirée du 28 novembre. "Mon bébé ne méritait pas ça. Il était littéralement un un enfant bon et intelligent", a soufflé sa mère sur les réseaux sociaux.

VIDÉO - Un policier condamné pour avoir tué une collègue en jouant à la roulette russe