Publicité

États-Unis : à la recherche de deux adolescentes disparues, la police découvre sept cadavres au domicile d'un suspect

Découverte macabre dans la maison d'un délinquant sexuel (Photo : Getty Images/iStockphoto)

Désormais activement recherché par les forces de l'ordre, l'individu devait passer en procès dans une autre affaire ce lundi, mais il ne s'est pas présenté devant la justice.

Une vision d'horreur. Ce lundi 1er mai, une patrouille de police lancée à la recherche de deux adolescentes disparues a fait une effroyable découverte dans le logement d'un suspect. Les agents sont ainsi tombés sur pas moins de sept cadavres, parmi lesquels se trouvent possiblement ceux des deux jeunes filles disparues, respectivement âgées de 14 et 16 ans.

D'après Le Parisien, qui relaie notamment les informations du Tulsa World, les recherches avaient débuté ce lundi matin, après que les disparitions des deux mineures furent signalées. Rapidement, les enquêteurs ont pu établir qu'elles avaient été aperçues avec un dénommé Jesse McFadden, condamné dans le passé pour des faits de délinquance sexuelle.

Le suspect toujours en fuite

Les policiers se sont donc rendus au domicile de ce suspect, situé dans la commune d'Henryetta. Ce dernier ne se trouvant pas sur place, les forces de l'ordre ont forcé l'entrée et découvert pas moins de sept cadavres à l'intérieur de la maison. Si aucune annonce officielle n'a été effectuée à cette heure, les enquêteurs pensent que les corps des deux adolescentes recherchées se trouvent parmi les sept victimes.

De son côté, le suspect reste introuvable. Ce lundi 1er mai, cet homme âgé de 39 ans était attendu dans le comté de Muskogee, à quelques kilomètres à l'est d'Henryetta, pour y être jugé dans une toute autre affaire. L'individu, qui ne s'est pas présenté à son procès, était cette fois accusé d'avoir "sollicité un comportement ou une communication sexuel(le) d'un mineur par l'utilisation de la technologie", mais aussi de détention de contenu "pédopornographique". Il est désormais activement recherché par les polices de l'Oklahoma et des États voisins.

VIDÉO - En trois jours, plus de 60 cadavres rejetés sur les plages tunisiennes et libyennes