Publicité

Essai - Porsche Cayenne Coupé Turbo E-Hybrid : sursaut d'orgueil !

Sur le marché des mastodontes, la bataille fait rage. Ce segment est tellement juteux que même les constructeurs les plus prestigieux l’ont investi. Lamborghini, Bentley, Rolls-Royce, Aston Martin, personne ne manque à l’appel ou presque, et tous possèdent désormais au sein de leur gamme un gros engin de 600 ch, au minimum.
Même Ferrari s’est penché sur la question avec son tonitruant Purosangue de 725 ch. Forcément, le Cayenne ne pouvait rester les bras ballants. Il profite ainsi de son – timide – restylage pour sortir l’artillerie lourde. Avec pas moins de 739 ch en version Turbo E-Hybrid, vous avez sous les yeux le Cayenne le plus puissant de l’Histoire.
Visuellement, l’évolution est très discrète : tout comme le Cayenne classique, la version Coupé a droit à de petites retouches stylistiques au niveau du capot, des optiques et du bouclier.
Les changements sont un peu plus marquants à l’intérieur : la planche de bord se distingue par la présence d’une dalle numérique pouvant inclure un troisième écran pour le passager.

Une électrification en appoint

Mais revenons à nos chevaux ! Pour atteindre un tel niveau de puissance – et en attendant la prochaine génération de Cayenne (2026), annoncée 100 % électrique –, le SUV allemand s’appuie toujours sur un V8 boosté par deux turbos.
Cela dit, comme pour la version avant restylage, ce modèle a déjà recours à l’électrification. Mais en appoint, et avec l’avantage non négligeable d’éviter ainsi un lourd malus. Le 4.0 biturbo de 599 ch est ainsi épaulé par un moteur électrique de 176 ch, lui-même alimenté par une batterie d’une capacité brute de 25,9 kWh (14,1 kWh précédemment) rechargeable sur secteur.
Lorsque cette...Lire la suite sur Sport Auto