Publicité

Essai - Audi R8 LMS GT4 : un "speed dating" au parfum de gomme brûlée !

Un seul regard sur cette Audi R8 aux essences de course suffit à changer sa propre perception des choses. Le joli toboggan que constitue le tracé de Pau Arnos devient vite une terrifiante piste de bobsleigh à la simple idée de se retrouver derrière son volant.
Il faut dire que l’objet du délit prendrait presque un malin plaisir à mettre de l’huile sur le feu. Ses couleurs chatoyantes excitent autant les rétines que sa panoplie aérodynamique les agresse.
Les signes extérieurs de vitesse qu’elle exhibe d’une manière parfaitement assumée rappellent que cette Audi R8 engagée par l’écurie Team Speed Car pour disputer le championnat GT4 European Series géré par SRO n’est pas venue pour enfiler des perles.
Son imposant aileron arrière, son splitter et autres fanfreluches répondent pourtant à un règlement très strict, afin de limiter l’escalade technique et les coûts, tout en favorisant l’équité sportive.
Ainsi, chaque modèle engagé dans le championnat compose avec cette fameuse BoP (Balance of Performance) censée équilibrer les chances de tout le monde. Cet artifice parfois controversé influe sur l’aérodynamique et la hauteur de caisse, mais aussi sur la puissance moteur au moyen d’une bride à l’admission.
Notre Audi R8 de piste va donc bien moins loin dans la recherche d’appui que certains modèles extrêmes immatriculables, comme la toute dernière Porsche 911 GT3 RS. Son diffuseur est par exemple strictement identique à celui de la version vendue dans le commerce.

Allô, Houston ?

Notre version LMS GT4 a beau conserver un maximum de pièces issues...Lire la suite sur Sport Auto