Espagne. Les Canaries, l’archipel où Amazon ne livre pas

·1 min de lecture

Les géants d’e-commerce comme Amazon peinent à envoyer des produits dans l’archipel espagnol des Canaries. D’après El País, les coûts élevés de transport et un “enchevêtrement bureaucratique et fiscal” sont la cause du problème.

Le vol spatial de Jeff Bezos en juillet dernier a fait naître une plaisanterie dans les îles Canaries : ‘Amazon ira sur la Lune plus tôt qu’ici.’ À l’instar du géant américain du numérique, les plateformes d’e-commerce n’arrivent pas à acheminer des colis dans l’archipel espagnol, situé au large du nord-ouest de l’Afrique, assure le quotidien El País.

Pourquoi ? D’abord parce que les frais de transport sont plus élevés dans les îles Canaries que dans le reste de l’Espagne, du fait de l’éloignement de l’archipel. Cela a été d’autant plus marqué en 2021, année où le coût du fret a explosé à l’échelle du commerce mondial.

La situation est encore pire pour les petites îles – Lanzarote, Fuerteventura, La Palma, La Gomera, El Hierro et La Graciosa – qui sont touchées par ce qu’on appelle la ‘double insularité’, c’est-à-dire le fait que tout doit d’abord passer par [les principales îles] Grande Canarie ou Tenerife.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles