Escalade près de la frontière russo-ukrainienne : une invasion russe est-elle imminente ?

Kiev et ses alliés occidentaux affirment depuis plusieurs semaines que la Russie a massé des troupes aux frontières de l'Ukraine, se préparant à une potentielle invasion. Moscou dément un tel projet. Alors que les chefs de la diplomatie des Etats-Unis et de la Russie se réunissent pour en discuter, Yves Doutriaux, professeur et l'ancien porte-parole du Quai d'Orsay, présente sur France 24 deux scénarios potentiels: la diplomatie, ou l'affrontement total. Pour M. Doutriaux, la voie diplomatique fut l'option choisie lors du printemps dernier. "Il y avait alors déjà eu des mouvements de troupes, au printemps, et finalement le Président Poutine a obtenu - semble-t-il - ce qu'il voulait : un sommet avec Joe Biden à Genève au début du mois de juillet pour relancer un tant soit peu la coopération. Il s'agissait là de leur première rencontre". Quant au second scénario, celui de la confrontation ouverte, M. Doutriaux estime que "Poutine veut exercer une pression sur la partie orientale de l'Ukraine majoritairement russophone et qui a de profonds liens familiaux et sociaux avec la Russie. Mais l'idée que la Russie puisse annexer l'ensemble de l'Ukraine militairement comme elle l'a fait avec la Crimée (en 2014), paraît franchement tout à fait irréaliste".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles