Eric Zemmour blessé au poignet : et si son agresseur était un admirateur ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sa campagne commence sur une blessure. Au sortir de son meeting à Villepinte, le 5 décembre dernier, Eric Zemmour s'est fait prescrire 9 jours d'ITT. En cause, un poignet foulé, après qu'un homme a bondi sur lui, tandis qu'il rejoignait la tribune.

Rapidement maîtrisé par le service de sécurité, et remis à la police, puis en garde à vue, le fauteur de trouble n'a pas pu empêcher le candidat de faire un discours d'un peu plus d'une heure. Et tandis que l'entourage d'Eric Zemmour a annoncé le dépôt d'une plainte, le polémiste a condamné la violence qu'il a subi au cours de ce premier rendez-vous avec ses partisants.

Dans une ambiance électrique, des militants de SOS Racisme ont de leurs côtés été passés à tabac, tandis que les journalistes de Quotidien, ont été mis à l'abri. Désormais, on en sait plus sur l'homme qui a visé Eric Zemmour. Selon RTL, il s'agirait d'un certain Valentin Abdelmajid, 27 ans, qui serait adhérent de... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles