Publicité

Equipe de France Espoirs: Zaïre-Emery, Barcola, Cherki, Wahi... qu'attendre de la première liste de Thierry Henry

Equipe de France Espoirs: Zaïre-Emery, Barcola, Cherki, Wahi... qu'attendre de la première liste de Thierry Henry

Pour une première liste, la tâche s’annonce difficile pour Thierry Henry. Je vais parler aux joueurs. C’est une nouvelle génération. "Pour le Danemark (le 7 septembre), on doit travailler pour arriver dans une situation plus que bonne et avoir une structure avant de partir en Slovénie (le 11 septembre)", a déclaré le nouveau sélectionneur des Espoirs lors de sa conférence de presse de présentation ce mardi. Pour ces premiers rendez-vous, 'Titi' va composer sa première liste. On est très loin de celle des JO parce que la priorité est de se qualifier pour l’Euro Espoirs 2025. La nouvelle sélection va devoir composer avec des joueurs nés à partir du 1er janvier 2002. Quentin Merlin (Nantes) ou encore Johann Lepenant (Lyon), qui avait été déjà appelés par Sylvain Ripoll, pourraient réapparaître et constituer une base solide de joueurs avec un peu d’expérience.

Certains d’entre eux, présents, lors du dernier Euro en Roumanie devraient également permettre au nouveau sélectionneur de s’appuyer sur eux : Castello Lukeba parti récemment au RP Leipzig, Bradley Barcola même si sa situation avec le mercato n’est pas évidente entre Lyon et Paris, Ryan Cherki ou encore Elye Wahi néo-Lensois et qui va jouer la Ligue des champions. Moins évident, en revanche pour Arnaud Kalimuendo même s’il a déjà disputé 3 matches avec Rennes et inscrit un but.

Zaïre-Emery appelé dès la première liste de Thierry Henry ?

Comme évoqué face aux journalistes en début de semaine, Henry apprécie Warren Zaïre-Emery. "Warren Zaïre-Emery m'impressionne dans l'impact physique. Pour avoir vu le match contre Lens, la façon dont il récupère les ballons est impressionnante. Les joueurs qui essaient de le faire tomber n'y arrivent pas. Concernant une sélection, c'est délicat car il faut parler à tout le monde. Mais il va falloir bien s'occuper de lui et le faire grandir normalement", a déclaré l’ex-consultant d’Amazon. 'WZE' sera un élément central dans le projet de jeu d’Henry, s’il continue à avoir du temps de jeu au PSG et d’être performant. Autre profil très apprécié : celui du portier Guillaumes Restes. Ce joueur de seulement 18 ans a effectué toute sa formation au TFC, et se retrouve aujourd’hui titulaire en Ligue 1, a reçu une pré-convocation. Reste à savoir si Henry ira chercher dans cette génération des 2005 ou des 2006 pour compléter sa liste avec des profils comme Désiré Doué (Rennes) et Saël Kumbedi (Lyon). Pour avoir une meilleure connaissance de ces générations, le sélectionneur a pris le temps d’échanger avec les sélectionneurs des U20 et U19 : Landry Chauvin et Bernard Diomède. Tout en s’appuyant sur le DTN, Hubert Fournier, comme il le fait pour la finalisation de son staff.

Un staff, toujours pas réglé. Alors qu’il peaufine les derniers détails de sa première liste, Thierry Henry doit aussi finaliser son staff. Après le refus de l'OL pour Rémy Vercoutre pour venir coacher les gardiens, Jérémie Janot (actuellement en poste à Valenciennes) a finalement été choisi. Trois autres noms ont aussi été rassemblés pour pourvoir le poste de préparateur physique. Robert Duverne semble être un sérieux candidat mais rien n’est encore acté. Le Directeur Technique National (DTN), Hubert Fournier, continue d’échanger avec Thierry Henry pour finaliser les arrivées de ceux qui l’accompagneront dans l’objectif JO 2024.

Article original publié sur RMC Sport