Publicité

Equipe de France: Deschamps n'a pas du tout apprécié les sifflets du Vélodrome contre Mbappé

Il s'y attendait un peu, mais il est quand même déçu. De retour au stade Vélodrome de Marseille - son ancien jardin - avec l'équipe de France, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a entendu le public phocéen siffler son capitaine (et joueur du PSG) Kylian Mbappé, ce mardi soir contre le Chili (3-2).

"Je ne suis pas surpris, malheureusement. Tout le monde connaît la rivalité avec le PSG et le match qu’il y a dimanche", a réagi DD en conférence de presse. "Ça ne devrait pas arriver, c’est l’équipe de France, c’est le capitaine. Après, ce n’est pas tout le stade non plus. Mais ce n’est pas spécifique à Marseille. Ailleurs en province, d’autres joueurs ont pu être sifflés. En compétition, ici, il n’y a pas de soucis. Mais ça ne devrait pas." Et d'ajouter: "Allez, je vais être gentil: c’est décevant, pour ne pas dire autre chose."

>>> Revivez France-Chili

Kolo Muani sifflé lui aussi

Kylian Mbappé a été chahuté par le stade Vélodrome à cinq jours du "Classique" de Ligue 1 contre l'Olympique de Marseille. L'accueil a été houleux également pour un autre attaquant parisien, Randal Kolo Muani, qui a été accueilli par des sifflets à l'annonce de la composition des équipes.

Au cours de la partie, Mbappé a été constamment conspué quand il touchait le ballon et la sortie de Kolo Muani à la 82e minute a été aussi accompagnée par une bronca malgré le très bon match du joueur du PSG, auteur d'un but et d'une passe décisive.
Le capitaine des Bleus avait prévenu la veille du match qu'il "comprendrait" si le public marseillais le sifflait. "Peu importe l'accueil qui me sera réservé", avait dit Mbappé. "Je vais donner le meilleur de moi-même. Pour être honnête, je comprendrais si je suis sifflé. Il y a un classico dimanche, je suis joueur du PSG. Si je suis sifflé, c'est la vie, je ne le prendrai pas personnellement."

Article original publié sur RMC Sport