Publicité

Equipe de France de basket: "Il n'a cessé de nous dire qu'il voulait jouer pour nous", l’amertume de Diaw et Siutat après le choix d’Embiid

Equipe de France de basket: "Il n'a cessé de nous dire qu'il voulait jouer pour nous", l’amertume de Diaw et Siutat après le choix d’Embiid

La page est définitivement tournée. Mais avant de passer au chapitre suivant, qui s’écrira donc sans Joel Embiid, les dirigeants de l’équipe de France avaient quelques messages à faire passer. Présents en conférence de presse ce mardi afin de débriefer le fiasco de la dernière Coupe du monde de basket, Jean-Pierre Siutat et Boris Diaw sont revenus sur la récente décision du pivot des Philadelphie Sixers de défendre les couleurs des Etats-Unis lors des Jeux olympiques de Paris en 2024.

>> Revivez la conférence de presse de l'équipe de France de basket

Siutat: "Je suis déçu d'avoir passé autant de temps et d'énergie"

Né au Cameroun et naturalisé français puis américain en 2022, Embiid a longtemps laissé planer le doute sur sa future sélection. Avant de finalement opter pour Team USA. "Joel, je l’ai rencontré une fois, en mars 2022. C’était un dîner très agréable, mais on n'est jamais allé le chercher, a d’abord assuré Siutat, président de la Fédération française de basket (FFBB). Joel a envisagé de jouer en équipe nationale. À sa demande, nous avons fait des démarches pour qu’il ait la nationalité française mais nous n'avons jamais été demandeurs. Je suis déçu d'avoir passé autant de temps et d'énergie sur un dossier qui au bout du compte n'aurait pas dû être initié… ou en tout cas qui ne l’a pas été à notre demande. Pour moi, c'est un sujet qui est derrière. On passe à autre chose."

Quelques minutes après son président, Boris Diaw, manager des Bleus, a lui aussi fait part de la même amertume: "Nous avons demandé à Joel de nous donner une réponse en vue de cette conférence de presse. Joel nous a informés qu'il avait changé d'avis. C'est son droit. Nous n'avons jamais été à l'initiative de la possibilité pour Joel de jouer en France, c'est lui qui s'est manifesté il y a quelques années, a clamé l’ancien capitaine de l’équipe de France, plus de 1.000 matchs NBA au compteur. Il n'a cessé de nous dire qu'il voulait jouer pour nous... jusqu'à maintenant. Nous étions prêts à l'accueillir, nous nous en sommes jamais cachés. L'équipe de France continuera sans lui comme elle faisait auparavant."

La semaine passée, Embiid a expliqué son choix sur le site Internet d’USA Basketball. "Ces dernières années, chaque décision que j'ai prise était basée uniquement sur la famille, a assuré le MVP de la dernière saison régulière de NBA. Ma famille, mon fils, et avoir la chance de représenter un pays comme les États-Unis, puisque mon fils est né ici…" Et tant pis pour la France.

Article original publié sur RMC Sport