« Envoyé spécial » : que disent les accusatrices de Nicolas Hulot ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'ancien ministre Nicolas Hulot se défend d'avoir commis les actes qui lui sont reprochés.
L'ancien ministre Nicolas Hulot se défend d'avoir commis les actes qui lui sont reprochés.

« Qui allait me croire ? Une gamine de 16 ans face à Nicolas Hulot ! » Sylvia est l?une des trois femmes qui témoignent à visage découvert dans l?enquête d?Envoyé spécial, diffusée hier, jeudi 25 novembre. Une enquête qui avait conduit l?ex-ministre de l?Écologie à se défendre la veille sur BFM TV et à annoncer son retrait de la vie publique.

Sylvia avait donc 16 ans, c?était « une gamine gaie qui aimait bien faire la fête », comme la décrit sa mère, qui ne s?était doutée de rien quand sa fille était rentrée, ce soir de mai 1989, après avoir rencontré celui qu?elle admirait à l?époque. L?adolescente était fan de Nicolas Hulot et elle ne s?en cache pas. Il avait 34 ans, était déjà le présentateur vedette d?Ushuaïa et l?animateur de l?émission Antipodes sur France Inter. « Ultra-intimidée », se rappelle-t-elle aujourd?hui, elle accepte d?aller prendre un café avec lui à la brasserie Les Ondes, en face de la Maison de la radio.

Il l?aurait ensuite déposée en voiture au Trocadéro et, en la saluant, lui aurait demandé de « l?embrasser dans le cou ». « Je l?embrasse dans le cou », avoue-t-elle. « Est-ce comme ça que vous en aviez rêvé ? » lui aurait alors lancé Hulot, qui se serait arrêté ensuite sur un parking aérien. « Et là, il sort son sexe? Il a pris ma main? Il me force à faire une fellation », raconte-t-elle, avec émotion, 32 ans plus tard à la journaliste Virginie Vilar. Sur le coup, Sylvia dit ne pas comprendre ce qui se passe. C?est 20 ans après qu?elle [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles