Publicité

Entre recyclage et jardinage, tout comprendre de ce qu'est le compost

Vos poubelles contiennent de l’or, on ne le rappelle jamais assez. Beaucoup des déchets organiques en provenance de la cuisine peuvent être recyclés en humus qui stimulera la croissance de vos plantes et amendera le sol du jardin ! Mais qu’est-ce c’est le compost ? Quels mécanismes biochimiques sont-ils à l’œuvre pour aboutir au compost de bonne qualité ?

Le compost désigne à la fois un processus de fermentation et de décomposition de matières organiques (végétales, animales) et également le lieu dans un jardin que l’on a affecté à cette transformation. Des matières putrescibles sont mises en tas, en couches alternées ou bien déposées dans l’ordre où elles sont jetées.

Cet amendement naturel pour un jardin, économique, facile à mettre en œuvre est un gain environnemental. Il stimule la vie microbienne du sol et en accroît le taux d’humus. Cet humus fonctionne comme une éponge, il améliore la porosité du sol, ses capacités de drainage, de rétention des éléments nutritifs, aussi bien pour un sol sableux qu'un sol argileux.

Enfin, pour la collectivité et le particulier, ce qui va dans le compost ne partira pas à l’incinération ou à l’enfouissement, c’est une manière de recycler et valoriser une catégorie de déchets qui représente 150 kg par habitant et par an : les biodéchets. On entend par biodéchets nos déchets de cuisine et de table, les déchets verts issu du jardin, mais aussi des déchets tels que les cendres et sciures provenant de bois non traités, le papier journal, le carton, les essuie-tout et mouchoirs en papier.

A la fin de processus de décomposition, les déchets sont transformés en humus ou terreau. Un compost mûr est de couleur foncée, il est grumeleux, et dégage "une agréable odeur de forêt". Ce résultat s’obtient au bout d’une durée de quelques semaines à quelques mois environ, selon les soins que l’on y aura apporté.

Fabriquer son compost

L’Ademe, l’Agence de la transition écologique, conseille les particuliers en matière de jardinage et met à jour régulièrement un guide du compostage.

  • Où ? Dans le jardin. Afin d'anticiper les trajets fréquents pour y jeter les déchets de cuisine, le compost ne doit pas être trop loin de la maison. Il peut être disposé dans un contenant ou en tas. S’il s’agit d’un compost en contact avec le sol, il aura l’avantage de permettre la visite de la faune du sol. Mieux vaut é[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

"Mission régénération" : une ode au sol nourricierLes arbres effectuent un riche partenariat avec les solsRéchauffement climatique : le rapport du GIEC dénonce l’exploitation des solsLes vers de terre sont menacés par le changement climatiqueLe "compost humain", alternative à l'enterrement ou la crémation, devient légal dans un État américain