Publicité

Entre le comte de Paris et la Fondation Saint-Louis, la guerre est finie

La guerre est finie. Le prince Jean d’Orléans - le comte de Paris, prétendant orléaniste au trône de France - et la Fondation Saint-Louis, représentée par son président Frédéric Baleine du Laurens, « ont signé le 13 décembre 2023 un protocole d'accord et mis un terme à l'ensemble de leurs litiges, notamment aux contentieux judiciaires qui les séparaient ». 

Annonçant cette nouvelle ce jeudi 18 janvier 2024, par un communiqué commun, les deux parties indiquent se réjouir « d’unir leurs forces pour travailler à la réalisation des objectifs fixés à la Fondation par son fondateur Henri d’Orléans (1908-1999) et pour promouvoir l’histoire de France au travers, notamment, de celle de la dynastie capétienne ». 

Le prince Eudes est entré au conseil d’administration de la Fondation Saint-Louis

Il est ajouté que le comte de Paris, président d’honneur de la Fondation, participera aux réunions du conseil d’administration et aux travaux de tout conseil d’orientation scientifique et culturelle qu’il pourrait s’adjoindre. En outre, il assumera des missions d’intérêt général, pour le compte de la Fondation.

Image

Le prince Eudes d’Orléans avec son frère le prince Jean, comte de Paris, et sa belle-sœur la princesse Philomena, le 21 janvier 2022 © Niviere David / ABACAPRESS.COM

Son jeune frère, le prince Eudes d’Orléans, a pour sa part été élu membre du conseil d’administration de la Fondation Saint Louis, « renforça...


Lire la suite sur ParisMatch