Entraide. Les Birmans solidaires des manifestants prodémocratie thaïlandais

Thai Enquirer (Bangkok)
·1 min de lecture

Pourtant déjà aux prises avec une répression brutale, les Birmans témoignent de leur solidarité avec les Thaïlandais qui demandent des réformes constitutionnelles, salue le site Thai Enquirer. Samedi 20 mars, une manifestation a été brutalement réprimée à Bangkok.

Les Birmans se sont montrés solidaires du mouvement prodémocratique thaïlandais, “malgré une situation bien plus grave chez eux”, écrit le site thaïlandais Thai Enquirer.

Une manifestation prodémocratie, qui s’est tenue samedi 20 mars à Bangkok, a été réprimée par la police thaïlandaise. Plus de 30 personnes ont été blessées et une trentaine d’autres ont été arrêtées, dont des mineurs. L’attitude des forces de l’ordre a été condamnée par des organisations de la société civile thaïlandaise et des organisations de défense des droits.

À lire aussi: Le chiffre du jour. En Thaïlande, record de poursuites pour crime de lèse-majesté

Au nom de l’alliance du thé au lait, un réseau de solidarité créé notamment via les réseaux sociaux entre les militants de Taïwan, de Thaïlande et de Hong Kong face à l’autoritarisme, les Birmans étaient très nombreux à montrer leur solidarité. Le Thai Enquirer raconte avoir reçu de nombreux messages venus de la Birmanie voisine.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Soyons reconnaissants envers les Birmans

Pourtant, souligne le média en ligne, la situation chez “le voisin occidental de la Thaïlande demeure sombre”. Depuis le coup d’État militaire du 1er février dernier, l’ONU fait état de près de 300 tués parmi les manifestants, précise le journal. Un bilan qui

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :