Entrées de gamme : peut-on vraiment s’en contenter ?

Entrées de gamme : peut-on vraiment s’en contenter ?

Dure période pour l’achat d’une voiture neuve en France. Après 2020 et 2021 marquées par un ralentissement des livraisons liées au Covid, les problèmes ont depuis changé de nature. La pénurie de composants et l’explosion des prix du carburant ont fait grimper les délais, et les tarifs ! Au point que pour acheter une voiture neuve en 2023, il faut débourser une sacrée somme… De plus en plus de Français sautent ou hésitent à sauter le pas vers les modèles d’entrée de gamme. À l’heure actuelle, la voiture la moins chère de France reste la Dacia Sandero qui débute à 10 790€ en finition Essentiel. C’est 2 000€ de plus qu’en février 2021, quand elle ne coûtait « que » 8 690€. Alors ces modèles d’accès valent-ils vraiment le coup ?

Dépouillé, mais pas laid

D’une manière générale, si le prix des entrées de gamme est si alléchant, c’est parce qu’elles sacrifient le confort, les équipements, et les dotations de sécurité. Mais contrairement à ce qui se faisait encore il y a quelques années, pas cher ne signifie plus laid. Souvenez-vous, il y a quelques années, les entrées de gamme étaient des modèles avec pare-chocs en plastique noir, sans enjoliveurs, voire sans carénage de projecteurs ! Les productions actuelles ont plus de goût et ne manquent pas de qualités :

Dacia Sandero Essentiel – 10 790€

La voiture la moins chère de France, la Dacia Sandero, s’offre pour moins de 11 000€ en version d’entrée baptisée Essentiel. À ce prix-là, sont de série le verrouillage centralisé des portes, la banquette rabattable 2/3-1/3 la...Lire la suite sur Autoplus