Publicité

Non, les enseignants ne sont pas plus absents que la moyenne des travailleurs français

L'un des enjeux de l'Éducation nationale est de rendre le métier d'enseignant plus attractif.  - Credit:JC MILHET / Hans Lucas  via AFP
L'un des enjeux de l'Éducation nationale est de rendre le métier d'enseignant plus attractif. - Credit:JC MILHET / Hans Lucas via AFP

Certaines absences se font plus remarquer que d'autres. Frustrée, a-t-elle dit, de voir « des paquets d'heures qui n'étaient pas sérieusement remplacées », la nouvelle ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra, a choisi de scolariser ses enfants à Stanislas, prestigieux établissement scolaire privé de la capitale. Les enseignants sont-ils plus absents que la moyenne des salariés ?

Un rapport de la Cour des comptes, datant de 2021, remet l'église au centre du village. Tout d'abord, dans ce dossier de près de 100 pages, les Sages de la rue Cambon expliquent que la perception des absences des professeurs par les familles et les élèves ne reflète pas la « mesure statistique » du réel taux d'absence.

« Une partie de leurs absences n'est pas répertoriée alors qu'une fraction de leur activité, parce qu'elle s'exerce en dehors de la salle de classe, est injustement assimilée à une absence », peut-on ainsi lire. De plus, « une partie des absences provient du fonctionnement même de l'Éducation nationale », note la Cour des comptes.

À LIRE AUSSI Affaire Oudéa-Castéra : au secours ! Tartuffe est revenu !

5,5 % des enseignants absents au cours d'une semaine classique

En croisant les ressources mises à sa disposition, la Cour des comptes affirme que 45 % des enseignants du secteur public ont été absents pour raison de santé au cours de l'année scolaire 2018-2019. Le nombre des congés maladies [...] Lire la suite