Publicité

"Enormes vomissements" : Mathieu (Amour est dans le pré) annonce une mauvaise nouvelle à ses abonnés

En septembre 2022, le candidat de l’Amour est dans le pré Mathieu annonçait sa séparation avec Alexandre. Le couple s'était penché sur la question de la GPA, et avait d’ailleurs envisagé de se rendre en Ukraine afin de faire avancer les choses. Mais en début d’année 2022, ils avaient fait machine arrière. "Devoir payer plus de 100 000 euros l'ensemble des frais d'une telle aventure, est ce qu'il y a de plus discriminatoire possible… Seuls les couples ayant suffisamment d'argent peuvent le faire... Les autres, la majorité, n'auront que leurs yeux pour pleurer... Est-ce cela l'idée d'égalité que l'on se fait ?", avait lancé Mathieu sur Instagram. Loin d'abandonner son rêve, le couple avait continué ses recherches, en se tournant notamment vers la Colombie. Si les deux hommes se sont aujourd’hui séparés, Mathieu n’a pas perdu comme objectif d’avoir un enfant. Depuis quelques mois, l’ancien participant de l’Amour est dans le pré a trouvé une mère porteuse qui l’aide à concevoir son enfant.

À lire également

Familles de paysans, 100 ans d’histoire (M6) - Karine Le Marchand : "Nous ne devons pas oublier que ce sont ces hommes et ces femmes qui nous nourrissent"

C’est en juin dernier qu'il avait annoncé la bonne nouvelle de la grossesse à ses followers. "La grossesse commencera cet été. J'ai appris la nouvelle, très, très récemment. On ne sait pas si ça sera juillet/août, mais en tout cas elle débutera cet été", avait-il déclaré, très heureux de cet événement.

Cependant, ce mardi 28 novembre, l’ancien candidat de l’amour est dans le pré a fait part de ses craintes en ce qui concerne son futur nouveau-né à ses abonnés. "Depuis quelques heures, je ressentais quelque chose de négatif, puis cela s'est précisé dans ma tête. J'ai pris mon tel, écrit à Ame (ma porteuse de vie) et bien mon ressenti était fondé, ils sont tous les deux à la clinique. Enormes vomissements. O...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi