Publicité

"On lui a enlevé son bébé" : Booder évoque les moments difficiles vécus par ses parents après sa naissance

Invité dans l'émission 50' inside par Isabelle Ithurburu samedi 9 mars 2024 sur TF1, l'humoriste Booder est revenu sur sa naissance. Le comédien a rappelé que les médecins ne lui donnaient que très peu de chances de survie.

Ancienne figure incontournable du service des sports de Canal+, où elle présentait notamment Le Canal Rugby Club chaque semaine, Isabelle Ithurburu a décidé de prendre un virage dans sa carrière durant l'été 2023. La journaliste a ainsi accepté la proposition de TF1 de reprendre les commandes de l'émission 50' inside, tout en incarnant le Mag de la Coupe du monde de Rugby 2023 en parallèle. Depuis le début de la saison, l'animatrice reçoit chaque semaine un invité différent dont elle retrace la vie et la carrière. Samedi 9 mars 2024, Isabelle Ithurburu avait convié l'humoriste Booder dans 50' inside. La journaliste est allée à la rencontre du comédien au sein du Paname Comedy Club de Paris, où il teste régulièrement ses sketchs. Au cours de cet entretien, l'animatrice a notamment interrogé son invité sur les problèmes de santé qu'il a rencontré lors de sa naissance.

"Vous êtes né au Maroc. Vous aviez très vite de graves problèmes pulmonaires. Votre papa, qui travaillait en France, vous a fait rapatrier avec votre maman pour pouvoir vous soigner. Pour tout tenter pour vous sauver. Derrière vous allez passer six ans à l'hôpital Necker", a tout d'abord rappelé Isabelle Ithurburu. "Oui, avec des allers-retours", a précisé le comédien. "Vous vous considérez aujourd'hui comme un miraculé ?", a ensuite demandé la journaliste à son invité. "Vous avez devant vous une personne qui est née au mois d'août 1978, et qui devait...

Lire la suite


À lire aussi

Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
"Il a ramé" : Marion Maréchal mariée à Vincenzo Sofo, elle en a fait baver à l'Italien
Anna Roy (Les Maternelles), son couple en danger après l'arrivée de bébé : elle a "été trop loin", son "mec a mis le holà" !