Publicité

Les Enfoirés : Nolwenn Leroy pousse un coup de gueule

Cette année encore Nolwenn Leroy a donné de sa personne pour la bonne cause. Membre phare de la troupe des Enfoirés, les téléspectateurs l’ont retrouvée ce vendredi 1er mars sur TF1, lors du grand concert enregistré à l'Arkéa Arena à Bordeaux. Au lendemain de sa diffusion, la chanteuse a profité de son passage dans l’émission 1 heure avec… sur RFM, pour pousser un coup de gueule et défendre les Restos du Coeur.

Face à Bernard Montiel, l’artiste rappelle que cette année, "on célébrait les 35 ans des Restos, mais aussi les 70 ans de l’appel de l’hiver 1954, l’appel de l’Abbé Pierre". Avant de déplorer : "Se retrouver dans cette situation aujourd’hui… Bien sûr que l’abbé [...] savait que le drame quotidien des gens dans la rue et de la précarité ne s’éteindrait pas avec lui et qu’il faudrait encore du monde pour continuer à porter ce message, pour aider à récolter des fonds et essayer de faire bouger les choses".

"Ça n’est plus tolérable !"

La marraine de la Fondation Abbé Pierre poursuit : "La précarité touche tellement de monde : des gens qui sont hébergés par des tiers, des gens qui travaillent et qui vivent dans leur voiture… ce sont des millions de Français. Ça n’est plus tolérable !" Le 29 février dernier, Nolwenn Leroy déplorait d’apprendre que les comptes de l’association ont été touchés par la crise, ce qui pourrait bien conduire à sa fermeture.

"Tout le monde est tombé des nues, commence-t-elle. C’est de la colère qu'on ressent. Tous les Enfoirés sont en colère. On est tous des citoyens, on ne peut pas rester silencieux face à cette misère. Ce n'est pas quelque chose qui doit faire partie de notre quotidien", lance-t-elle auprès de

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi