Enfariné dans le centre de Nantes, François de Rugy annonce avoir porté plainte

·1 min de lecture

La candidat LaREM aux régionales en Pays de la Loire affirme qu'il ne "faut pas céder à cette violence".

Alors qu'il était en terrasse ce vendredi soir, François de Rugy, tête de liste de la majorité présidentielle pour les élections régionales en Pays de la Loire, a été enfariné par une jeune femme à Nantes. 

Cette dernière a rapidement été interpellée par les forces de l'ordre, précise l'ancien ministre de la Transition écologique dans un tweet, qui annonce avoir déposé plainte. "Le débat, toujours. Les agressions physiques, jamais", a-t-il ajouté.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Ne pas céder à cette violence"

Quand les faits se sont produits, François de Rugy était en terrasse "avec des militants et certains colistiers" place du Bouffay, quand une jeune femme, âgée de 24 ans, lui a jeté un paquet de farine au visage, relate-t-il à nos confrères de Ouest-France.

"Visiblement, elle n’était pas seule et cet acte était prémédité", a-t-il assuré, ajoutant que des policiers étaient présents "juste à côté" et ont "pu l’interpeller immédiatement".

François de Rugy affirme qu'il continuera à "aller prendre des verres en terrasse". "Il ne faut pas céder à cette violence", assure-t-il, quelques jours après qu'Emmanuel Macron ait été giflé lors d'un déplacement dans la Drôme

 Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles