Enfants morts retrouvés dans une valise : la mère suspecte remise aux autorités

© AP/SIPA

Il aura fallu plusieurs mois pour qu’elle soit remise aux autorités néo-zélandaises. Une femme de 42 ans accusée du meurtre de deux enfants et qui se cachait en Corée du Sud a été extradée lundi en Nouvelle-Zélande, après avoir été transportée par la police à l’aéroport international d’Incheon. Le ministre de la Justice sud-coréen a expliqué avoir transféré celle dont l’identité reste toujours anonymes et avoir fourni à la police néo-zélandaise d’autres preuves dans cette affaire.

«Avec cette extradition, nous espérons que la vérité sera faite sur ce dossier qui a attiré une attention mondiale, et que le processus judiciaire stricte et juste de la Nouvelle-Zélande sera respecté», a fait savoir le ministre dans un communiqué repris par le «New Zealand Herald». Le média ajoute que trois officiers néo-zélandais ont voyagé jusqu’en Corée du Sud pour venir chercher l’accusée qui est arrivée quelques heures plus tard à l’aéroport d’Auckland.

La mère est accusée du meurtre de ses enfants dont les corps ont été retrouvés dans une valise en Nouvelle-Zélande l’été dernier. La macabre découverte avait été faite par une famille qui venait d’acheter plusieurs valises lors d’une vente aux enchères. C’est en ouvrant les bagages que les cadavres en décomposition ont été trouvés. Un voisin a raconté à l’époque au «New Zealand Herald» avoir vu la police arriver, alors que se dégageait une odeur très forte depuis la propriété de la famille. «Je pouvais sentir jusque ici. J’ai cru qu’il y a...


Lire la suite sur ParisMatch