Enel bat le consensus mais voit sa dette augmenter

(Reuters) - Enel a confirmé vendredi son objectif de bénéfice annuel après ses résultats supérieurs aux attentes sur les neuf premiers mois de l'année mais la compagnie italienne a aussi relevé sa prévision d'endettement en raison d'une série d'acquisitions et d'effets de change.

Enel, l'une des entreprises du secteur des "utilities" les plus endettées d'Europe, s'attend désormais à ce que son endettement net atteigne 41 à 42 milliards d'euros cette année, soit un à deux milliards de plus que sa précédente prévision.

Le groupe italien pense cependant augmenter sa génération de trésorerie cette année et a confirmé sa prévision d'un bénéfice brut annuel de 16,2 milliards d'euros.

Le bénéfice avant taxes, dépréciations et amortissements sur les neuf premiers mois de l'année a progressé de 6,2% à 12 milliards d'euros, soutenu par ses activités dans les énergies renouvelables et l'amélioration de ses marges au Brésil avec l'acquisition en juin de la compagnie d'électricité brésilienne Eletropaulo.


(Service Entreprises)