Publicité

Nos empreintes digitales ne seraient pas uniques, selon l'IA

Nos empreintes digitales ne seraient pas vraiment uniques. C'est la découverte faite par des chercheurs américains à l'aide d'une intelligence artificielle.

Que ce soit dans les séries comme Esprits Criminels ou NCIS, ou dans la vraie vie, les empreintes digitales sont utilisées par les agents de police pour identifier d’éventuels suspects sur des scènes de crimes. Le premier cas résolu en employant l’identification par empreintes digitales est une affaire de meurtre ayant eu lieu en Argentine, en 1892, dans laquelle une empreinte de pouce ensanglanté fut retrouvée, permettant de trouver la responsable.

Des empreintes digitales uniques : un fait admis remis en cause par l'IA

Depuis les travaux de l’anatomiste allemand Johann Christoph Andreas Mayer, en 1788 (lire l'encadré ci-dessous), il est connu que chaque empreinte est unique, même pour un seul individu, chaque doigt aura une empreinte différente. C’est ce fait admis que des chercheurs de l’université de Columbia (Etats-Unis), sous l’initiative d’un étudiant, vont chercher à vérifier à l’aide de l’intelligence artificielle (IA). Leurs résultats ont été publiés dans la revue Science Advances.

Petite histoire des empreintes digitales

Des traces d'empreintes digitales ont été retrouvées sur de nombreux sites archéologiques. Selon certaines sources, les Chinois utilisaient les empreintes digitales comme "signature" depuis au moins l'an 851 avant J.-C. Le médecin iranien Rashid al-Din Hamadani (1247–1318) a commenté la pratique chinoise ainsi : "Par expérience que deux individus n'ont pas des doigts parfaitement identiques."
Il faudra attendre 1686 pour que le professeur d'anatomie à l'Université de Bologne, Marcello Malpighi, catégorise les motifs des empreintes digitales.
En 1788, l'anatomiste allemand Johann Christoph Andreas Mayer est le premier à conclure que chaque empreinte est unique, même entre les doigts d'une même personne.
Le premier cas de crime résolu à l'aide de l'identification des empreintes digitales est un meurtre de deux enfants commis par leur mère, qui confessa le meurtre après identification d'une trace empreinte ensanglantée comme lui appartenant[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi